Les bretonnismes: « Va doué ou Ma doué ! »

« Va Doué » ou « Ma Doué » pour les non léonards. Notez l’absence d’accentuation sur le « e » breton qui se prononce é ouè suivant le cas.

Correspondant à « mon Dieu !  » et marque , tout à la fois, la surprise, l’étonnement, la pitié, le regret. Très souvent suivi de benniget (béni).

Un bretonnant, grand amateur de rimes devant l’Eternel, ne pourra s’empêcher d’ajouter Va Doué benniget, pebezh torad filiped ! (quelle nichée de moineaux !( début d’une comptine archiconnue)

On peut aussi prendre un air faussement indigné et s’exclamer, comme une grand mère dévote (pléonasme) du siècle dernier : Va Doué benniget, ar vadeziant a-raok an eured : Oh mon Dieu béni, le baptême avant la cérémonie du mariage !

Les Bretonnisme d’Hervé LOSSEC

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.