Naufrage d’un navire Norvégien – Ouest Eclair

Ouest Eclair du 30 octobre 1912

L’équipage est sauvé
Le Bessel le long du môle. 2ème échouage le 29 octobre. Le navire restera dans cette position jusqu’au 24 novembre 1912

Le Bessel le long du môle. 2ème échouage le 29 octobre. Le navire restera dans cette position jusqu’au 24 novembre 1912

Le 28 octobre, à 7 heures du soir, le navire Bessel, norvégien, a fait naufrage dans la baie d’Audieme. Voici les premiers renseignements que notre correspondant a pu obtenir sur place :

Le Béssel, bâtiment norvégien, jaugeant 42 tonnes, et monté, par dix hommes d’équipage, était parti de Oruba (Indes Occidentales), avec du chargement de phosphate, le 29 août.

Dans la soirée du 28 octobre, il jeta l’ancre à quelques kilomètres au sud d’Audierne. Ayant chassé sur ses ancres, il s’est échoué à 2 heures du soir, par tempête sud-ouest, à 150 mètres de la jetée d’Audierne. Les douaniers se portèrent Immédiatement à son secours avec leur canon-amarre, ainsi que le bateau de sauvetage,

Grâce à cette intervention rapide, ils furent assez heureux pour réussir à débarquer les hommes d’équipage a 10 heures du soir, a Lervily. Le navire, complètement perdu, est venu se jeter vers 3 heures du matin dans la passe d’Audierne

MOUVEMENT DE LA POPULATION. — En 1912, il y a eu à Audierne : naissances, 113; mariages, 42 ; décès, 115.

Partie du mât de misaine en très bon état de conservation (4,20 mètres)

Partie du mât de misaine en très bon état de conservation (4,20 mètres)

UNE EPAVE A L’ENTREE DU PORT. — Le présent et les membres du Syndicat des marins-pê-theurs d’Audierne ont écrit à MM. les ministres de la Marine et des transports pour attirer leur attention sur le problème rencontré par les marins d’Audierne, suite de l’obstruction à l’entrée du port par l’épave du trois-mats Bessel. L’épave est abandonnée. Attend-on qu’il y ait des victime» pour prendre des mesures

Recherche d’archives Jean Jacques Pérès

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire