Les bretonnismes: « Il y a encore un derrière lui « 

En parlant de l’avant-dernier d’un fratie, par exemple.

En français standard, « derrière » signifie le côté opposé au côté visible, alors qu’ici, dans cet emploi spécifiquement régional, il se rapproche de « après ».

Les Bretonnisme d’Hervé LOSSEC

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.