Les bretonnismes:  » Il est malade au lit « 

Peut sous-entendre qu’il est malade parce qu’il doit rester couché.

Notez que dans nos campagnes on fait toujours la différence entre : » il est malade « , donc il ne se sent pas très bien mais il pourra aller travailler, tout de même, au champ, et  » il est malade au lit « , ce qui est beaucoup plus grave voire même incurable.

Les Bretonnisme d’Hervé LOSSEC

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.