Le Mistral en baie d’Audierne

Par Patrick DELAFON – Photos Patrick DELAFON et Jacques Alain SERGENT

Le Mistral en Baie d'Audierne

Le Mistral en Baie d’Audierne

Le BPC Mistral (Bâtiment de Projection et de Commandement), procédait la semaine dernière à des derniers essais qualificatifs en baie de Douarnenez et mer d’Iroise, après des travaux de reprise de sols qui étaient défectueux. Le samedi 29 septembre en soirée, il est venu faire des ronds dans l’eau devant l’entrée du port d’Audierne.

Il s’agissait pour la Marine de refaire un état des lieux global après celui effectué lors du transfert du bateau en juin dernier à DCNS. Ces essais en mer portaient notamment sur la manoeuvrabilité. Une façon de vérifier les capacités de résistance quand – le bateau lancé à grande vitesse, à 17-18 noeuds – on lui imprime des angles de barre importants qui induisent de gros efforts sur la propulsion et les hélices.

Le Mistral en Baie d'Audierne

Le Mistral en Baie d’Audierne

Construit par DCN (partie arrière) et Alstom / Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire (partie avant), le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral est un porte-hélicoptères d’assaut pouvant embarquer jusqu’à 16 hélicoptères NH90 ou Tigre. Grâce à ces capacités amphibies, il peut participer à l’exécution d’une opération aéromobile à partir de la mer, en vue, par exemple, d’une évacuation de ressortissants, ou effectuer le transport et le débarquement d’un escadron de 40 chars Leclerc. C’est aussi
un véritable hôpital de plus de 50 lits. Enfin, il peut servir de bâtiment de commandement. Sa disponibilité sera de 350 jours par an, avec un équipage de 160 personnes.

Le Mistral en Baie d'Audierne

Le Mistral en Baie d’Audierne

Avec son sistership, le Tonnerre, les BPC auront bénéficié d’évolutions technologiques significatives. Ce sont ainsi les premiers navires militaires au monde doté d’une architecture de navire tout électrique avec une propulsion à base de pods (propulseurs en nacelles suspendus sous la coque).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire