Le 18 septempbre 1944 à Lézongar

Le 20 septembre 1944, avec la reddition du bastion de Lézongar à Esquibien, prenait fin l’occupation du Finistère.

Le 20 septembre 1944, Lézongar en Esquibien, dernier bastion allemand en Finistère se rendait aux Américains, deux jours après Brest, libéré au prix de sa destruction.

Démocratie contre dictature nazie, un enjeu majeur et ses douloureux effets…
Ainsi prenaient fin quatre années d’occupation dans notre bout du monde bien tranquille que la guerre avait transformé en poste avancé de l’Europe, couronné de radars et ceinturéde fortifications.

Des forces résistantes se sont levées en Cap Sizun, des réseaux d’aide aux agents de la France Libre ont
permis à l’idée de liberté de ne pas fléchir sur le sol français.
Exposant leur vie dans cet engagement, des combattants de l’ombre se dressèrent contre le Nazisme etle régime collaborationniste de Vichy.

Vous pourriez aussi aimer...

2 Responses

  1. BOURHIS dit :

    Le 23/08/16

    Bonjour,

    Comment se fait-il que l’accès à la plaque commémorative de Lézongard à Esquibien ne soit plus possible pour les piétons ?
    Les quelques propriétaires sur le plateau de Lézongard (rebaptisé « Domaine de Lézongard ») semblent en effet depuis quelque temps avoir privatisé la route menant à cette plaque (pourtant haut lieu de mémoire en Finistère) en y installant une chaîne ou une barrière à chaque extrémité et interdisent ainsi l’accès aux simples visiteurs à pied…
    Par quel privilège est-il possible de s’approprier une part de l’histoire de la Bretagne et du Finistère en particulier ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    S. BOURHIS, fille d’un ancien combattant (guerre d’Algérie) natif d’Audierne (et ascendants natifs d’Audierne et d’Esquibien sur plusieurs générations) ayant toujours emprunté cette route…

  2. BOURHIS dit :

    suite message précédent : s’il s’agit bien d’une voie privée, alors il doit y avoir une servitude de passage piétonnier pour les visiteurs souhaitant se rendre sur ce lieu de mémoire et à laquelle les propriétaires concernés ne doivent pas pouvoir s’opposer…

    S. BOURHIS

Laisser un commentaire