La vie chère à Audierne – Ouest Eclair

Ouest Eclair du 9 août 1917

Les femmes des mobilisés de la commune, au nombre d’environ 1.600, réunies salle Paillard, ont adressé au ministre de l’intérieur une pétition dans le but d’obtenir le relèvement des allocations et des majorations qui ne sont plus en rapport avec la cherté de la vie.

Recherches d’archives Jean Jacques Pérès

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.