La situation du chomage le 2 juin 1902

Ouest-Eclair du 2 juin 1902

Chronique du travail
La situation dans la région

_ L’Office du Travail publie l’analyse des renseignements fournis par les Chambres syndicales ouvrières et par les secrétaires de la Bourse de travail, nous y remarquons :

ILLE-ET-VILAINE. — A Rennes, pas de chômeurs, 60 heures par semaine, travail actif chez les typographes ; pas de chômeurs, 60 heures chez les ouvriers des industries du cuir; pas de changement chez les chapeliers approprieùrs ; 10 0]0 de chômeurs, 63 heures chez les charpentiers et scieurs de long ; pas de chômeurs, 60 heures chez les métallurgistes. A Fougères, 4 OlO de chômeurs, 38 heures seulement par semaine chez les coupeurs en chaussures ; pas de chômeurs chez les maçons ; pas de chômeurs chez les couvreurs ; travail actif chez les peintres. A Saint-Malo, pas de changement chez les charbonniers du port. A Broz, pas de changement, moins de 1 0[0 de chômeurs chez les mineurs. A Laignelet, pas de chômeurs chez les verriers.

FINISTERE. — A Brest, 18 OlO de chômeurs, 90 heures par semaine, travail normal chez les boulangers ; 12 0|0 de chômeurs chez les démolisseurs de navires ; 2\3 de chômeurs chez les déchargeurs ; 2 OlO de chômeurs, 72 heures chez les charbonniers. A Guilvinec, légère reprise chez les pêcheurs. A Morlaix, travail actif chez les cordiers, pas de changement chez les ouvriers de l’habillement. A Audierne, pas de changement chez les ouvriers boîtiers ; de même chez ceux de Concarneau. A Lagcnna-Daoulas, pas de chômeurs, 63 heures chez les tailleurs de pierres

CÔTES-DU-NORD. — A Dinan, pas de chômeurs chez les typographes.

MORBIHAN. — A Vannes, pas de chômeurs chez les typographes. A Lorient, 8 OlO de chômeurs, 66 à 72 heures chez les ouvriers du bâtiment. A la Perrière, pas de chômeurs chez les gàlochiers. A Sauzon, 40 0(0 de chômeurs, 63 heures chez les ferblantiers-boîtiers. (A suivre).

 

Recherche d’archives Jean Jacques Pérès

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.