La situation du chomage le 2 juin 1902

Ouest-Eclair du 2 juin 1902

Chronique du travail
La situation dans la région

_ L’Office du Travail publie l’analyse des renseignements fournis par les Chambres syndicales ouvrières et par les secrétaires de la Bourse de travail, nous y remarquons :

ILLE-ET-VILAINE. — A Rennes, pas de chômeurs, 60 heures par semaine, travail actif chez les typographes ; pas de chômeurs, 60 heures chez les ouvriers des industries du cuir; pas de changement chez les chapeliers approprieùrs ; 10 0]0 de chômeurs, 63 heures chez les charpentiers et scieurs de long ; pas de chômeurs, 60 heures chez les métallurgistes. A Fougères, 4 OlO de chômeurs, 38 heures seulement par semaine chez les coupeurs en chaussures ; pas de chômeurs chez les maçons ; pas de chômeurs chez les couvreurs ; travail actif chez les peintres. A Saint-Malo, pas de changement chez les charbonniers du port. A Broz, pas de changement, moins de 1 0[0 de chômeurs chez les mineurs. A Laignelet, pas de chômeurs chez les verriers.

FINISTERE. — A Brest, 18 OlO de chômeurs, 90 heures par semaine, travail normal chez les boulangers ; 12 0|0 de chômeurs chez les démolisseurs de navires ; 2\3 de chômeurs chez les déchargeurs ; 2 OlO de chômeurs, 72 heures chez les charbonniers. A Guilvinec, légère reprise chez les pêcheurs. A Morlaix, travail actif chez les cordiers, pas de changement chez les ouvriers de l’habillement. A Audierne, pas de changement chez les ouvriers boîtiers ; de même chez ceux de Concarneau. A Lagcnna-Daoulas, pas de chômeurs, 63 heures chez les tailleurs de pierres

CÔTES-DU-NORD. — A Dinan, pas de chômeurs chez les typographes.

MORBIHAN. — A Vannes, pas de chômeurs chez les typographes. A Lorient, 8 OlO de chômeurs, 66 à 72 heures chez les ouvriers du bâtiment. A la Perrière, pas de chômeurs chez les gàlochiers. A Sauzon, 40 0(0 de chômeurs, 63 heures chez les ferblantiers-boîtiers. (A suivre).

 

Recherche d’archives Jean Jacques Pérès

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire