Destructions de Bélugas – Ouest Eclair

Ouest Eclair du 1 février 1923

Un groupe de patrons pêcheurs, de mareyeurs et de fabricants de conserves s’est réunis à la mairie d’Audierne le dimanche 21 janvier pour étudier les moyens de détruire les bélugas.

M. Sallio, administrateur de la marine, consulté sur la question, assistait à la réunion.

Après présentation de différents moyens de destructions tels que :

  • aiguilles perforatrices
  • poison
  • explosifs
  • chasse par vedettes rapides

les suffrages se sont ralliés à ce dernier moyen.

L’assemblée a émis le voeu que l’Etat loue au port d’Audierne un petit bateau rapide, d’entretien peu couteux, muni d’un canon révolver, monté par quatre hommes au maximum et piloté par un pêcheur du port désigné par ses camarades.

La dépense afférente à l’entretien de ce bateau pourrait être couverte par une subvention de l’Etat, des communes et des interressés.

Ce voeu a été remis par M. Jean Jadé, député et conseiller général de Pont-Croix, à M. Raberti, ministre de la marine.

Le député du Finistère a insisté pour qu’une décision soit prise très rapisement afin de permettre l’utilisation de la vedette à l’ouverture de la prochaine campagne de pêche.

Recherches des archives Jean-Jacques Pérès

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire